Imagerie de la réponse

Imagerie médicale avant et après le traitement par SIRT:



Avant le traitement par SIRT

Des scanners sont réalisés avant le traitement pour identifier la taille, le nombre et l'emplacement des tumeurs dans le foie. Ils permettent aussi de planifier la procédure de SIRT. Normalement, tous les patients passent un scanner, parfois avec des vues particulières des artères du foie, et de nombreux patients subissent aussi un IRM du foie. Certains centres effectuent aussi couramment un examen de TEP avant le traitement si cela peut s'avérer utile. Il est important de faire les scanners dans le mois qui précède la date prévue pour le traitement, afin que les examens utilisés pour planifier le traitement soient précis.

Angiogramme du foie (appelé également Fluoroscopie)

Un cathéter est inséré dans l'aine et un produit de contraste est injecté dans les vaisseaux sanguins qui alimentent le foie. Cet angiogramme évalue spécifiquement le flux sanguin et établit une carte des vaisseaux sanguins dans le foie.

Au cours de cette procédure, le radiologue qui effectue l'angiogramme bouchera ('embolisation') les vaisseaux sanguins qu'il ou elle considère comme un risque de propagation des microsphères dans le reste du corps. Ces artères n'étant pas vitales, il n'y a aucun risque à boucher ces minuscules vaisseaux sanguins, mais la procédure peut parfois causer une légère douleur ou un peu de fièvre pendant les quelques heures qui suivent. Le patient doit donc être suivi à l'hôpital pendant au moins quatre heures.

Au terme de la procédure d'angiogramme du foie, les patients reçoivent un scanner de médecine nucléaire appelé MAA qui permet de vérifier les embolisations réalisées au cours de la procédure d'angiogramme et de calculer la dose exacte de microsphères.

Après le traitement par SIRT

Le traitement par SIRT entraîne la mort des cellules tumorales, et on attend donc une réduction de la masse tumorale observée avant le traitement, ainsi qu'une réduction de son flux sanguin. Bien que le traitement fonctionne immédiatement et continue de fonctionner pendant des semaines et des mois, les changements observés sur le scanner après le traitement au cours des premières semaines peuvent être trompeurs. Pour cette raison, un suivi est normalement prévu deux ou trois mois après le traitement par SIRT. L'imagerie de suivi consiste normalement en un nouveau scanner, et éventuellement un IRM ou un TEP selon la pratique locale. Ces scanners montrent l'impact du traitement par SIRT et permettent de planifier le traitement ultérieur et le suivi.

Forum

Il existe un forum réservé aux cliniciens participant à la procédure SIRT afin de les aider à partager leurs pratiques et leurs expériences.

Cliquez ici pour vous inscrire ou vous identifier

Informations sur le patient

Il existe un site dédié aux patients SIRT du Royaume-Uni, à leur famille et à leur personnel soignant qui s'appelle My SIRT Story.

Cliquez ici pour en savoir plus